Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos vidéos

2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 14:45

Par Jacky WASSA éducatrice de jeunes enfants et Carole Eudo

L’équipe de la crèche se questionne, chaque année, sur l’intérêt pour les enfants, de monter un projet particulier autour de la fête des papas et des mamans.
Quelle représentation de si jeunes enfants en ont-ils ? Alors que leur « rapport au temps » est en construction, quel sens cela peut-il avoir, pour eux, de préparer un cadeau que l’on donnera plus tard ? Et quels ateliers choisir pour que les enfants soient acteurs de bout en bout de ce qu’ils vont réaliser, sans être trop dirigés par les adultes ?
Si, à son origine, en France, la fête des mamans est un des petits moyens de propagande pour une politique nataliste … C’était aussi un biais par lequel les instituteurs encourageaient les enfants à honorer leur maman en écrivant un petit compliment.
Ce dont nous sommes convaincus, en tant que professionnels, c’est que nous devons participer à valoriser et à soutenir symboliquement la fonction parentale.
Permettre à des parents de porter un regard différent sur leur enfant, sur leurs compétences et leur degré d’autonomie ; favoriser un arrêt sur image de la relation parent/enfant (alors que les histoires et contextes de vie sont parfois difficiles) ; initier une forme de reconnaissance du rôle de parent sont des objectifs qui font partie de nos missions et qui symbolisent énormément de choses pour beaucoup d’entre eux.
Les impressions recueillies durant ces moments nous confortent dans la nécessité de participer à maintenir cette tradition.
Les enfants, quant à eux, sont presque toujours partants pour participer à de nouvelles activités ludiques et il ne faut pas grand-chose pour faire plaisir aux papas et aux mamans ! Les mois de mai et de juin ont donc été riches en émotion pour eux …
Les mamans ont donc reçu de leur enfant un pot de fleurs que les enfants ont plantées eux-mêmes. Les mamans, très émues, en ont eu les larmes aux yeux.
Quant aux papas, ils étaient très fiers de leur enfant en recevant (en main propre pour certains) la petite carte peinte à l’aide d’un pochoir, où était écrit le mot « Papa ». Pour beaucoup, c’était la première fois qu’ils recevaient quelque chose de leur enfant avec leur empreinte. Cela a suffi pour que les papas soient contents.

Partager cet article

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Riquet
commenter cet article

commentaires

PELTE 02/09/2015 22:00

Chouette pas de polémique sur ce sujet qui en devient de plus en plus souvent un ! J'ai des magnifiques souvenirs des cadeaux que j'ai pu faire avec mes instituteurs pour mes parents....il n'y avait pas de crèche chez moi quand j'étais petite.... Et je me souviens de mes déceptions, année après année, quand mes enfants n'avaient pas le droit de faire des cadeaux dans les établissements qui les ont accueilli, sous prétexte qu'il y avait trop d'enfant issu de famille monoparentale.... Une belle erreur à mon avis !!! Plutôt que de dialoguer, d'expliquer aux enfants qu'ils ont tous autour d'eux des personnes qui les aiment à qui ils peuvent offrir leur surprise si leurs parents ne sont pas près d'eux..... BRAVO ! Continuez à expliquer aux enfants que ce sont des gestes d'amour ! Nathalie