Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos vidéos

22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 11:11

Texte de Fatima ARRAS et Habiba JED, relecture Renaud Courtecuisse

On est mercredi 24 novembre, un temps maussade et gris. Nous sommes regroupés chez les Débrouillards quand un papa arrive avec son enfant et sa guitare. Il est venu nous présenter dans sa langue d’origine : le russe, la boîte à histoire du « Loup et des sept chevreaux ». On s’est donné rendez vous un matin chez les Débrouillards après s’être entrainé à la présentation.
Les enfants et les professionnels sont impatients de regarder le spectacle. Tout est prêt et organisé puis l’histoire commence. Tout d’un coup, les enfants sont surpris de découvrir une nouvelle langue. Certains écoutent et regardent d’autres rigolent. La plupart sont étonnés car l’histoire est habituellement racontée en Arabe et en Français. Mais cette fois-ci, elle est en Russe. C’est une nouvelle langue chez les Débrouillards. Elle s’ajoute à celles dont l’histoire avait été racontée en français, en Arabe, en Rifin et en Mandarin.
La façon dont le papa présente les différents personnages de l’histoire est magique. Elle donne envie de l’écouter et de la regarder avec attention. Il a une façon délicate et théâtrale de toucher les objets, de reprendre les mots et de les répéter pour aider à la compréhension de l’histoire. Mais cette version en russe laisse les enfants surpris et curieux de voir et d’entendre la suite du spectacle. Ils ont les yeux grands écarquillés. Parfois on entend des éclats de rire à chaque mot qui ont une sonorité particulière. Puis les enfants et les adultes sont invités à compter en russe. Enfin une pluie d’applaudissement raisonne dans l’unité. C’est ça notre boîte à histoire….
Enfin, le papa nous propose de prendre sa guitare pour chanter ensemble. Cet instrument émerveille tous les enfants et les adultes. Transporter par la mélodie, ce groupement ce matin là se transforme en émerveillement. Il fut une invitation au voyage. Où l’imaginaire de chacun, ce matin, a été bien sollicité… pour le plaisir de tous.
Un grand merci au papa de Vadim !

Une invitation au voyage…
Une invitation au voyage…
Une invitation au voyage…

Partager cet article

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Riquet
commenter cet article

commentaires