Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos vidéos

23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 15:50
par VirginiePlantier

Samedi 20 décembre 2008, Espace 19 a organisé un forum santé au foyer de travailleurs migrants Hautpoul dans le but de favoriser l’accès aux soins des résidents et de les informer quant à leurs droits en matière de santé.
En collaboration avec le PPE 19e (Point Paris Emeraude) et le service social de la CRAMIF (Caisse Régionale d’Assurance Maladie Ile de France), le coordinateur du projet pour Espace 19 avait prévu des stands mettant des supports d’informations à la disposition des résidents.
   
Nous avons pu rencontrer environ 8O résidents ; Beaucoup se sont renseignés sur l’accès à la Couverture Maladie Universelle et l’Aide Médicale d’Etat afin d’en faire la demande. Les personnes nous indiquant ne posséder aucune couverture sociale étaient en majorité des jeunes de 25 à 35 ans. D’autres résidents avaient des douleurs diverses dues à leurs conditions de vie précaires et aux problèmes d’hygiène au sein du foyer. Les personnes âgées, quant à elles, avaient pour beaucoup, des problèmes dentaires, ophtalmologiques, ou des infections ou douleurs qu’elles n’ont jamais traité et qui s’aggravaient depuis des mois voire des années. Mais nombreux sont ceux qui ont peur d’aller consulter un médecin. ..

Un des résidents nous a dit avoir mal au pied à cause de ses chaussures de travail ; Il avait en effet un orteil gonflé mais n’avait pas les moyens de se soigner. La coordinatrice du secteur information/insertion d’Espace Riquet a aidé à communiquer avec les personnes ayant des difficultés à parler le français. Parmi les personnes âgées à la retraite, certaines nous ont confié ne pas aller voir de médecin pensant que celui-ci leur ferait une injection pour qu’elles décèdent et ne touchent pas leur retraite.

La responsable d’Espace Ardennes ainsi que les deux assistantes sociales de la CRAMIF ont pu renseigner quelques personnes pour leur faire établir un bilan de santé, deux résidents ont accepté de participer à un groupe de travail avec le directeur du PPE et 16 rendez-vous ont été pris auprès d’une juriste d’Espace Ardennes.
Enfin, les femmes de la cité Ourcq Léon Giraud avaient préparé un repas et c’est dans la convivialité que nous avons tous pu déguster tieb, yassa, tiakri et bissap !




Partager cet article

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires

peggy 06/04/2009 14:18

J'ai beau savoir à quoi ça ressemble et de quelle manière vivent les résidents des foyers, ça me révolte toujours autant. Et je crois que ça me touche d'autant plus quand on parle des conditions de vie des personnes d'un âge certain. Mon grand-père, lui, il n'a pas peur d'aller chez le médecin pour se faire soigner. Pourtant, c'est un migrant lui aussi. Mais un migrant d'un autre temps...