Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos vidéos

4 septembre 2006 1 04 /09 /septembre /2006 10:40
En cette rentrée, le blog d'Espace 19 vous fait partager les premières visions de la France de certains de nos adhérents.

Les apprenants et les bénévoles d’Espace Riquet ont utilisé la rédaction de ces textes comme un support à l’apprentissage, mais aussi comme le scénario d’un spectacle qui a été présenté le mardi 13 juin 2006 et le vendredi 31 juin 2006.


En arrivant à Paris, je connaissais Que Dalle

Le plus important en France, c’est de parler la langue.
Je vais vous donner des exemples pour vous le montrer.

La première fois ou j’ai regretté de ne jamais avoir appris le Français, c’est à l’aéroport Charles de Gaulle.
Je suis arrivé à la douane.
Je suis passe directement parce que je n’avais pas de bagages.
Puis j’ai cherché la sortie.
Je ne la trouvais pas puisque je ne savais pas lire le français.
J’ai demande en Soninké à un africain à côté de moi.
Il m’a indiqué le chemin
La porte s’est ouverte automatiquement devant moi.

La deuxième fois où j’ai regretté de ne jamais avoir appris le Français, c’est à l’hôpital.
J’ai demandé à quelqu’un de venir avec moi pour parler avec le médecin.

Pour le travail c’est pareil, c’est très difficile quand on ne parle pas la langue.
Avant je travaillais avec un français d’origine italienne.
Il me montrait les choses avec le doigt

En arrivant à Paris, je connaissais que dalle.
C’est de ma faute si je ne l’ai pas appris au Mali.
Chaque semaine en cours d’arabe, on avait une journée de français.
Mais quand je rentrais chez moi, je n’ouvrais pas les cahiers.

Alors je me suis débrouillé pour apprendre le français.
Ça fait plusieurs années que j’apprends à Espace 19.
La famille de mon oncle m’a aussi beaucoup aidé.
Ses enfants parlent en mélangeant le Soninké et le Français, donc j’ai appris avec eux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Riquet
commenter cet article

commentaires