Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos vidéos

12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 15:11
par Julia Weyland

Promenade à travers l’art français au Louvre, pour la gent féminine d’Espace 19-Riquet (21 apprenantes, 4 bénévoles et 2 salariées), promenade culturelle évidemment, mais aussi ludique et sportive (ah ! la montée de l’escalier du Ministre…)
Amon-Râ, le Dieu-Soleil égyptien aimant les femmes, un grand soleil printanier nous a accueillies à la sortie du métro, première étape en extérieur, devant la pyramide de Pei (œuvre d’un architecte américain d’origine chinoise) pour quelques explications sur l’agencement d’un très grand palais royal, la perspective jusqu’à l’Arc de Triomphe de l’Etoile (et les premières photos…)
Les groupes ayant une entrée particulière, nous sommes entrées par la pyramide inversée et la galerie marchande. Admirez notre fermeté d’âme : personne n’a pris le temps de lécher les vitrines, et pourtant…
Visite du Musée proprement dit, en commençant par la traversée des Cours Marly et Puget. Ces cours sont recouvertes de grandes verrières ce qui permet d’admirer les statues, amenées des cours d’honneur et parcs royaux, à la lumière naturelle. Chaque groupe de statues raconte une histoire de pierre : par exemple les rivières personnifiées par des personnages mythiques apportant les richesses agricoles avant l’arrivée de l’industrie, ou les chevaux ailés conduits par des messagers ailés pour annoncer les victoires des rois.  Et nous avons apprécié le velouté du marbre pour les têtes de nobles et princes.
Ensuite visite des appartements d’apparat habités par le dernier empereur, Napoléon III, jusqu’en 1870. Salon immense, dans les dominantes de rouge, avec un lustre en cristal de Baccarat de 3 mètres de haut et 9 mètres de circonférence. Dommage que la table de la  salle à manger, prévue pour une soixantaine de convives, ait été dégarnie de couverts … mais c’était bien beau quand même.
Puis repos bien mérité dans une salle du sous-sol, en attendant une conférencière du Louvre pour la suite de la visite. Essentiellement la Galerie d’Apollon, dernière salle d’apparat des rois Louis XVIII et Charles X, remise en état récemment : dorures, angelots en stuc, peintures à la gloire de la royauté ( !!!) Et vitrines blindées où sont conservés les quelques bijoux royaux qui nous restent après un certain nombre de révolutions et de guerres onéreuses.
Belle journée. Nous retournerons au Louvre : nous n’avons aperçu qu’un vingtième des richesses qui y sont accumulées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Riquet
commenter cet article

commentaires