Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos vidéos

23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 13:20

par Christophe

 

Le 21 mars1966, la journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale fut instituée  à la suite d’un événement tragique qui avait choqué les consciences : le massacre par le régime raciste d’Afrique du Sud de jeunes écoliers qui manifestaient pacifiquement contre les lois de l’Apartheid, un système abject qui avait appliqué la théorie de l’inégalité des races au mépris des toutes les avancées morales et éthiques de l’humanité. En proclamant la Journée internationale, l'Assemblée générale des Nations Unies a engagé la communauté internationale à redoubler d'efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination raciale.

A Espace Riquet, on s’est demandé comment célébrer 50 ans plus tard ce tragique événement. Les jeunes sont impliqués vous le savez bien, dans des actions culturelles au service de « l’information populaire » avec le soutien d’Espace Riquet. Rappelez vous le concert du 3 décembre au centre d’animation Curial : une effusion de chants de joie pour marquer la semaine contre les discriminations. Nous fêtons toujours les évènements même tristes dans la gaieté.

Le samedi 20 mars, à notre manière, nous avons alors effectué un concert de soutien. Mais alors les choses ont quelque peu évolué : le lieu, le groupe et le répertoire. C’est avec l’association « le vent se lève » que nous avons principalement travaillé : installée sur l’avenue Jean Jaurès, tout prés de la Villette, cette association est très impliquée dans l’action culturelle  au service des valeurs proches d’Espace 19, en donnant la parole à ceux qu’on voudrait faire taire…
Le groupe des jeunes s’est étoffé : vous connaissiez peut être LKP2C et DMB. 2 danseuses, Marie Ange et Aurélie, se sont jointes au groupe pour une chorégraphie ainsi qu’un nouveau chanteur, Williams. Le répertoire s’est donc vu gonflé par de nouveaux morceaux moins RAP, qui apportent une nouvelle couleur au spectacle.
L’organisation ne s’est pas faite à la légère et nous avons insisté sur l’implication des jeunes au montage du projet : répétitions mais aussi présence à une réunion préparatoire au vent se lève. Le concert a duré 1h30. Introduit par Grégoire, éducateur à la MCV, qui présentait les artistes , puis entrecoupé  par 2 entractes vidéos, le spectacle a été chargé en émotions fortes : joies, rires, applaudissements mais aussi peine et pleurs lorsque les textes chantés faisaient références à des histoires douloureuses …  Le public était présent : environ une soixantaine de personnes majoritairement composée de jeunes (et c’était là notre objectif) qui découvrait comme nous un lieu culturel propice à une telle manifestation. La soirée s’est terminée vers 20h… déjà l’heure d’un premier bilan : les jeunes aiment et savent se faire aimer. Les éducateurs de la MCV tiennent vraiment bien leur place à nos cotés. Notre partenariat s’étend encore et encore car le vent se lève, et caresse les reliefs de notre belle cité…

 

zik1.JPGzik2.JPGzik3.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Riquet
commenter cet article

commentaires