Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos vidéos

29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 13:45

Par Renaud Courtecuisse

Quand un organisme solidaire (Repair Café) rencontre un Espace solidaire (Espace 19), la question  des « laissés pour compte », des « oubliés » est à nouveau remis à l’ordre du jour.
Ce samedi 28 septembre, j’ai pu le vérifier encore une fois…Puisque, j’ai vu passer au centre social Riquet petit à petit « des oubliés », « des cassés », « des espoirs perdus » qui dans l’attente d’un miracle (comme il s’en produit quelques fois dans ces lieux de solidarités) sont venus rejoindre d’un pas fébrile l’incroyable équipe du Repair café…et celle plus modestement de l’Espace 19 Riquet mais pas moins chaleureuse !
Et si je vous dis qu’il s’est vraiment produit des « miracles », en termes de social et de solidarité vous me croiriez à peine… Car dans ce domaine là, ce n’est pas chose courante et en plus dans nos quartiers!!! Et pourtant, j’ai vu arriver dès le début de l’après midi des gens le visage souriant mais inquiets et je les ai vu repartir quelques temps après avec un énorme sourire et un petit quelque chose en plus qui peut ressembler à du bonheur… Alors là, je vous surprendrai. N’est-ce pas ?
Je vous l’avoue « les oubliés », « les cassés », « les espoirs perdus » ce n’étaient certainement pas ces gens du quartier, mais ces appareils qu’ils tenaient dans leurs mains pour les faire réparer. Et oui, le Repair Café est un groupe de bénévoles bricoleurs qui vous propose d’apprendre à réparer ou raccommoder vos objets du quotidien pour éviter de les jeter. Ainsi, j’ai pu voir passer des appareils électro ménagers (four micro onde, grille-pain…), des appareils hifi, des téléphones portable, des Gameboy ou même des manteaux abîmés que l’équipe de Repair Café a gracieusement aidé à réparer ou raccommoder à l’aide de ces bénévoles bricoleurs. Et le miracle s’est opéré là, grâce à cette générosité.
Vous aurez compris que je parlais de cette solidarité qui permet à des bénévoles bricoleurs, d’inciter tout citoyen à lutter contre cette société de consommation qui nous pousse à jeter et à dépenser dès qu’un appareil ne semble plus en état de fonctionner normalement, au lieu de penser à le réparer. Cette solidarité qui lutte tout à la fois pour un engagement écologique évident mais aussi pour une économie plus solidaire.
Maintenant, vous comprenez pourquoi, je ne vous racontais pas d’histoires. Mais bien des tranches de vie réelles de ces objets « ressuscités » qui par conséquence avaient rendu la vie plus facile et plus joyeuse à leur propriétaire !
Ce réseau de bénévoles que Repair Rafé permet de rendre actif tous les jours est un acte politique de grande solidarité auquel Espace 19 Riquet s’est associé pour cette première collaboration dans le 19ème en fournissant son soutien, ses locaux et ses équipements… mais bien plus encore !
Vous voudriez savoir comment tout cela a commencé et fut possible ?
Au départ, un simple contact, par le biais de notre Directeur Adjoint Eric Gautier, puis la machine s’emballe, on se découvre, le courant passe et on se débrouille pour que ça le fasse !
Nous les avons accueillis lors de ce samedi après midi, bien actif, vu la Fête de Quartier qui nécessitait aussi notre implication.
Dès 13h, les organiseurs de Repair café sont venus installer les tables de bricolage, dans la salle conviviale épaulés par les jeunes du secteur Loisirs qu’anime Djouhoudi, notre coordinateur Loisirs Jeunes.
Les lieux du centre social Riquet ont été investis pour aménager différents coins dont « l’accueil du public », le coin « cafés et boissons » (sans oublié les gâteaux maisons fait par des bénévoles) et le coin « Adhésion » devant le bar afin de faire croître l’association et lui permettre d’assurer un financement minimum.


Puis des affiches ont été installées pour orienter les gens, expliquer la démarche. Une charte avait été créée et affichée pour détailler la démarche et l’esprit du Repair Café : l’aspect gratuit ; le possible échec dans la réparation car tous ne se répare pas… et enfin l’esprit de partage qui repose sur du bénévolat.
Dans la salle conviviale, les tables étaient réparties par type de réparation, par exemple il y a eu le coin « bois », le coin « couture », le coin électronique, le coin électro ménager, le coin hi fi…
Puis vers 14h, j’ai vu arriver les bénévoles un à un avec leur caisse à outils roulante !
J’ai été très touché par leur accueil, leur gentillesse, leur courtoisie et leur générosité.
Ce qui fut impressionnant, c’était de voir arriver le public chargé de leur appareil au fond de sacs plastiques, les visages inquiets et impatients de savoir si la réparation allait marcher. J’ai été attiré par cette jeune fille accompagné de sa maman venue apporter sa Gameboy dans l’espoir de la voir remarcher. Je n’ai pu m’empêcher d’imaginer la joie de cette petite quand sa machine fut réparée. J’ai aussi pensé à la tête du « Père Noël » (la mère… je sais que les lecteurs du blog n’y croient plus) qui l’avait amenée ici mais je garde pour moi les idées qui me sont apparues.
Voilà, ce fut une après midi d’émotions, d’accueil et de services rendus gratuitement. Je ne vous cache pas que de voir se transformer le centre social en un immense atelier de réparation, fut pour moi une belle image qui participe aussi à nos objectifs de développement des relations sociales & solidaires, grâce à l’animation d’espaces de convivialité !
Cependant, vous pouvez commencer à ressortir vos appareils défaillants et remonter vos manches, car l’équipe du Repair Café organise son prochain atelier, dans le 13e arrondissement, le 19 octobre.
Allez voir sur leur site internet : http://www.repaircafe.fr!
En attendant, nous aurons compris comment chacun a son niveau peut aussi participer à cette belle démarche, soit en rejoignant l’équipe de bénévoles bricoleurs du Repair café soit en apprenant vous-même à réparer vos objets lors de leurs rencontres… il est toujours permis de se découvrir des talents de bricoleurs !

 

marc-console.JPGP1020668.jpgP1020678.jpgP1020684.jpgP1020699.jpg

Partager cet article

Published by Judicaël Denecé - dans Riquet
commenter cet article

commentaires