Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos vidéos

7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 12:18

par Carole Eudo

 

Prologue

Une aventure pédagogique !
Notre questionnement : Quel est l’impact de la pollution sonore  sur la prise en charge des enfants que nous accompagnons au quotidien ?
L’équipe tout entière joue le jeu …. Durant une semaine on chuchote entre professionnels, on chuchote lorsque l’on s’adresse aux parents et aux enfants, chacun fait attention à chaque « bruit» : les portes,  le téléphone et  les interphones…

Acte 1 : une nouvelle approche pédagogique « On baisse le son » :

 Act 1 scène 1 : Notre contrebassiste « attitrée » Valérie fait l’honneur aux tout-petits d’ouvrir cette semaine en musique. Dès les premières notes, et dans le calme induit par le comportement des professionnels, les enfants se rapprochent de l’instrument. Ils regardent, écoutent… Les moins impressionnés veulent déjà toucher la « magique » contrebasse.  Dans l’unité des « petits-pas » les bébés s’émerveillent, babillent … Ils sont captivés par le son qui se dégagent de cet instrument !
Et voilà, c’est parti : la semaine est lancée.

Act 1 scène 2 : Les jours se suivent et se ressemblent … Le calme règne sur la crèche. Ce qui est sûr c’est que cette pratique professionnelle demande beaucoup d’efforts et de concentration…
Moins de bruits, moins de cris rien et moins de pleurs. Plus de déplacement, plus d’écoute, plus d’observations…Et  Plus d’apaisement…
Et au déjeuner on entend même les fourchettes toucher les assiettes !

Acte 2 : Le bilan.

Fin de la semaine, rien de tel qu’un petit « apéro »  entre collègues pour faire le bilan.

Acte 2 scène 1 :Un point sur les ressentis des professionnels :
-    Cela a demandé beaucoup d’efforts
-    Changer les habitudes a été fatiguant et difficile mais la parole est unanime : c’était bien !
-     Les professionnels étaient plus calmes en rentrant du travail, l’une d’entre elle a même vu sa tension diminuer.
-    L’équipe a ressentit moins de douleurs physiques…. (maux de tête)

Acte 2 scène 2 : Un point sur les modifications dans l’accompagnement des enfants :
-  Pour communiquer sans bruit, les professionnels doivent beaucoup se déplacer :   vers chacun des enfants  (il peut y en avoir jusqu’à 50 par demi-journée !!!)mais aussi vers chacun des collègues. En effet, une prise en charge harmonieuse des enfants passe par une bonne cohésion d’équipe et donc une grande fluidité dans la communication est indispensable… Il faut donc apprendre à se dire les choses «  autrement ».
-  Les déplacements ont surtout permis un rapprochement physique entre le professionnel et l’enfant L’écoute et l’attention portées aux tout-petits sont modifiées. Les professionnels disent que le calme permet d’observer des choses différentes dans les relations, d’apporter une autre forme d’écoute beaucoup plus individualisée. Ils se sentent globalement plus patients.

Acte 2 scène 3 Un point sur les modifications des comportements pour les enfants :
Cette semaine a permis aux enfants d’être dans une autre forme d’écoute. Il y a eu beaucoup moins de situations conflictuelles.
Nous savions déjà que l’ambiance dans les lieux d’accueil du tout petit, l’environnement et le bruit avaient un impact non négligeable sur la gestion de l’agressivité des enfants. Nous y étions déjà attentifs. Mais cette expérience nous montre que nous pouvons aller au-delà !
 Les enfants eux-mêmes ont été  plus à l’écoute les uns des autres. Ils sont plus solidaires. On note par ailleurs moins de « petits bobos ».

Epilogue

 Une semaine studieuse qui a demandé à chacun beaucoup de concentration pour adopter de nouvelles habitudes de communication. Il faut se déplacer dans l’espace, se mettre à hauteur des enfants…. 
Mais voilà…. Tout le monde est unanime !
Cela demande beaucoup d’efforts, beaucoup d’énergie mais le bénéfice dégagé pour chacun des acteurs de notre vie à la crèche en vaut la chandelle. Toute l’équipe est d’accord : il faut TOUJOURS travailler comme cela.
Voilà un vrai travail d’équipe. La structure a ouvert ses portes il y a juste un an et nous voilà déjà en train d’adapter notre projet pédagogique pour améliorer l’accueil des enfants.
Et cette décision, qui est une véritable prise de conscience d’équipe, nous rend fiers d’avancer ensemble pour le bien être des enfants et de leurs familles.

 

DSC03609.jpg
DSC03612.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Riquet
commenter cet article

commentaires