Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nos vidéos

4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 17:52
par Djamila Rezgui

Vous avez remarqué ? Que ce soit dans le métro, en manif, à la sortie des écoles, à la caisse des supermarchés, dans les halls d’immeubles, au comptoir d’un bar, dans le silence d’une salle de cinéma et j’en passe… tout le monde s’interroge et se pose la même question : pourquoi n’y a t-il plus autant d’articles cambrésiens sur le blog d’Espace 19 ?
Vous n’avez donc que trop patienté, chers lecteurs - et chère équipe : voici, non pas un article mais une avalanche d’articles restés en attente…. avec des moments phares dans la vie du centre, mois par mois, dont nous vous souhaitons une bonne lecture…
Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 15:36
par Djamila Rezgui

Espace Cambrai a fait le pari un peu fou de mobiliser en journée des bénévoles de tous les secteurs pour un temps de travail et d’échanges. Et pari réussi ! Anciens ou nouveaux arrivés, ils sont venus, ils étaient presque tous là… pour une présentation générale le matin, un chouette repas partagé puis un temps de travail par groupe en après-midi. Ce fut l’occasion de mieux découvrir les secteurs, le travail en transversalité, d’apporter son expérience, ses questionnements… Certains bénévoles se sont depuis engagés sur plusieurs secteurs.
Un grand merci à tout ces « acteurs de la vie du centre »…

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 14:55
« Stop jets d’objets » version Candice Aggour



Cette planche de BD a servi à la réalisation du tract diffusé par la régie, l’Opac, l’EDL et Espace Cambrai lors de cette action.

 « Stop jets d’objets » version Joseph Kosmann

En cette période de bombardement à outrance l’Afghanistan, le Liban, l’Irak et j’en passe, notre pauvre et désormais célèbre arrondissement du 19° n’est pas épargné…A défaut d’uranium appauvri ce sont des poubelles de toutes tailles et de tous poids que nous prenons sur la tête. Mais contrairement à nos politiques, la volonté de ne pas s’enliser dans une décharge nous mobilise et nous motive…Jeudi 25 septembre l’élite de la halte garderie des lutins de l’espace 19 s’est rendu tour H à l’invite de la régie de quartier et des digicodes sécuritas pour sensibiliser les populations locales aux problèmes des jets d’objets. Notre enthousiasme débordant à su palier efficacement le manque de munitions et c’est tout ragaillardis que nous rentrâmes dans nos pénates. Mission accomplie !

« Stop jets d’objets » version Carole Locatteli

Jeudi 25 Septembre, la petite équipe des lutins de l’espace et des parents de la halte, appuyée par le soutien logistique et la bonne humeur des membres de la régie de quartier, se sont rendus tour H afin de sensibiliser les habitants aux jets d’objets. La magnifique bande dessinée fit son effet et l’accueil de notre petit tract eu l’effet escompté, il est vrai que depuis on dénote une « légère accalmie » des jets d’objets sous les  fenêtres de la tour H, on sent déjà l’espoir montrer le bout de son nez : les lutins de cambrai pourront-ils bientôt bénéficier du jardin ? Pourra-t-on ôter son casque de chantier en entrant cité Curial, l’avenir nous le dira… Aujourd’hui la tour H demain toute la cité, le combat continue…


«  stop jets d’objets » en chanson par l’équipe des Lutins

Les jets d’objets ce n’est pas bien du tout mon ptit loup
Quand tu t’amuses à tout balancer, c’est sur notre nez que tout va tomber
C’est à toi qu’appartient cette terre, alors participe à dépoluer cet air
 Et  promets-moi d’arrêter, demande à tes voisins de t’aider et de participer!

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 16:35
par Nicole Bonnin




Et nous aussi, nous avons fait tourner nos têtes avec les Moulins de Valmy, les chevaux de Clovis.


 
Au Panthéon, un jeune médiateur a expliqué le vent de l’histoire sur ce monument :
Eglise, puis Monument
de nouveau Eglise au gré des politiques.
Panthéon enfin, pour les funérailles de Victor Hugo.
« Aux Grands Hommes, la Patrie reconnaissante »


 
Mais surtout nous avons suivi FOUCAULT dans sa découverte du mouvement de la Terre.
Une jeune comédienne a raconté pour nous toute l’histoire : les Egyptiens, les astronomes arabes, Copernic, Galilée, pour finir par lancer LE Pendule. C’est là que se prouve le mouvement de notre planète.

Dans la crypte, nous avons lu, devant leurs tombeaux, l’histoire de nos héros (qui Voltaire, qui Schoelcher) et cherché les femmes. Derrière ces simples rectangles de pierre, quels restes et pourquoi les agents de surveillance réclament-ils le silence ?!?!
Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 15:09
par Nicole Bonnin

Un dimanche d’avril - alors que se déroule le Marathon de Paris et que l’entrée au Musée d’Orsay est possible gratuitement - quatorze personnes ingénues ont décidé d’aller à l’Auditorium d’Orsay pour une représentation théâtrale « Bêtes en Scène ».
Ce n’est pas l’absence de bus sur le trajet qui les arrêtera ; plus de métro et de RER, et voilà on arrive.
La place est noire de visiteurs en attente et le spectacle est dans moins d’une heure !
Après les ruses/plaidoyers auprès des gardiens, des caissières etc… la magie d'ORSAY opère évidemment sur grands et petits. Avant le spectacle vivant, l’immense voûte distribue la lumière sur les sculptures, l’horloge. Une salutation à la peinture encore classique du drame de « Francesca di Rimini et Paolo Malatesta »
Une méditation devant « l’Enterrement à Ornans » et un régal dans l’éclairage du « Déjeuner sur l’herbe » : voici venu le temps du spectacle vivant. (encore une petite faveur négociée pour notre groupe afin de bénéficier des places confortables dans l’Auditorium).
Une jeune troupe de comédiens, jongleurs, acrobates et musiciens revisite vingt fables de La Fontaine dans un univers à la croisée du cirque et du cabaret à l’ancienne. Une lecture originale de ce classique, où loin de chercher à imiter les animaux, des personnages hybrides tentent d’incarner les caractères propres à chaque fable, pour évoquer petits et grands travers de l’humanité.
Alors jaillit le plaisir du spectacle vivant des artistes jeunes, aux talents divers : leur réinterprétation poétique des fables de La Fontaine qui donne généreusement le texte aux spectateurs.

Regret de l’accompagnatrice : quel dommage que cela n'ait pu concerner que QUATRE familles !
Les jeunes et les grands se promettent de revenir dans le musée (trois d'entre elles sont d'ailleurs restées après le spectacle dans les lieux).
Donc à diffuser pour trouver des bénévoles pour l'accompagnement dominical.



Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 16:38
par Djamila Rezgui

Dans le cadre de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, Espace 19 a été contacté par l’association Libre Terre des Femmes* pour organiser une action en partenariat ce jour-là.
Ainsi, une initiation au self-défense à été proposée aux participantes de l’atelier « gym douce » d’Espace Cambrai.
Robert, l’animateur bénévole de l’atelier a immédiatement adhéré au projet et participé à l’animation de cette inititaion avec Kévin, animateur self-défense venu pour l’occasion.
Des gestes simples, pour redonner confiance en soi et permettre d’agir en cas d’agression – du moins de réagir- ont été  exécutés avec motivation et concentration par les dix participantes.
Il s’agissait d’une sensibilisation symbolique et créatrice d’échanges sur ce sujet douloureux.
Pour rappel, Roukiatou Sissoko, Conseillère Conjugale et Familale à Espace 19 est, entre autres, l’interlocutrice privilégiée des femmes victimes de violences.

*Libres Terres des Femmes a pour objet de lutter contre les violences faites aux femmes. L'association, crée en 2006, a son siège dans le 19ème arrondissement. En 2008, un colloque  a été organisé au Mali et des ateliers de bien-être (massage et socio-esthétique) sont proposés dans un centre d'hébergement parisien.
En projet : un accueil de jour  puis la création d'un centre d'hébergement pour femmes victimes de violences avec ou sans enfants, à Paris.





Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 17:15
par Djamila Rezgui

Une parade de Lutins déambule cité Michelet ce samedi 7 juin : Oyez, oyez, le repas de quartier va commencer, venez festoyer !

Pendant qu’un ménestrel joue de sa cithare, les plats se mangent et s’échangent… pas de sanglier rôti mais des merguez méchoui…  Des serviteurs dont le plastron indique « Espace Cambrai » sont là afin que rien ne vienne à nous manquer…

Voyez-vous cette foule ? La reconnaissez-vous ? Ce n’est point la cour des miracles mais le défilé émouvant de seigneurs et damoiselles de toutes contrées, parés de leurs habits les plus étincelants.

Et ces jeunes jouvenceaux qui poussent la chansonnette sous le regard attendri de leur matrone ? Certes, certes, ce sont des jeunes qui rappent… allons l’ami, disons, des saltimbanques des temps modernes.
Continuons notre visite temporelle vers une halte pour faire de l’aquarelle, se faire calligraphier les mains au henné, assembler quelques céramiques, faire une récolte de plantes, recycler des objets de jadis…
Des manants nous proposent quelques tours bien ficelés, de jeunes danseuses finissent de s’apprêter…

Puisque la pluie ne s’est pas encore invitée, permettons à notre progéniture d’assister à un tournoi de ballon rond… il nous faut raison garder lorsque le but n’est pas marqué….
Trinquons enfin avec du thé indien à cette journée qui restera longtemps gravée dans nos parchemins…


Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 13:54
par Djamila Rezgui

Cela fait une éternité que je ne vous ai pas fait partager les moments forts des Lutins. De là à dire que vous en avez été très très tristes, je ne me permettrai pas…

Il est vrai que la journée du 12 avril aurait mérité d’être abordée : d’abord la réunion parents-professionnels sur le thème de l’éveil et la créativité où les parents se sont transformés en artistes en herbe pour mieux appréhender le sujet. En effet, sur fond de musique classique, chacun a joué le jeu, équipé de pinceaux et d’une dose d’imaginaire…
Après de nombreux échanges sur ce thème, Céline, stagiaire à Espace Cambrai, leur a présenté le projet de la ludothèque pour l’an prochain. Rendez-vous fut pris pour une dizaine de familles pour une sortie initiatique en mai à la ludothèque d’Espace Torcy.

Et puis je ne vais pas aborder le repas partagé aux parfums qui s’accrochent à la mémoire des sens, ni même le troc où il ne faut pas être nostalgique pour se séparer des objets qu’on a aimé… mais je m’arrête juste un instant sur ce qui se passait dehors cet après-midi là : une initiation à l’art du jonglage à laquelle quelques mamans se sont essayées et enfin un spectacle en soirée (merci Edwige pour ces animations…).

Ceci dit, le 22 avril n’était pas mal non plus. Selon Joseph (salarié de l’équipe bien sûr et sans référence à un verset quelconque) : « ni une, ni deux, nous voilà au sol, les fesses sur le tapis, un livre dans les mains et un lutin sur les genoux ». Vous avez deviné ? Et oui, c’était encore une chouette sortie en bibliothèque de rue.

En parlant de rue, la fête de quartier de ce samedi était une vraie réussite mais ça on en écrira un article spécial… allez, je vous livre juste un des slogans pendant la parade des Lutins : « La fête partout, Tristesse nulle part ! ».

Et enfin la semaine dernière, où ce matin-là, un lapin n’a fait de mal à personne mais s’est fait conté en histoire par les apprenantes en ASL dans le cadre de l’atelier « histoire de Lire », avec Séverine de Lire à Paris, que je ne présente plus.  Une heure de lectures collectives, individuelles et de chansons. Rien qu’une heure, une heure seulement de partage et d’émotions mais quel beau voyage….






 
Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 12:02
Par Céline Touchard, stagiaire DEJEPS


Vendredi 30 mai, 17h50 : grosse angoisse pour l’équipe du centre social et culturel Espace Cambrai…
Le local du semi sous-sol de la tour J est aménagé : 1 salle de jeux de société, 1 avec des livres et des jouets pour jeunes enfants, 1 salle de jouets divers et variés, un espace accueil et restauration.
Les salariés et les bénévoles ont révisé les règles de jeux. Il ne manque plus que des familles de joueurs, pour donner un sens a ce remue-ménage !

Vendredi 30 mai, 17h55 : la première famille arrive, la soirée-jeux peut commencer !

Vendredi 30 mai,  22h09 : enfin un peu de calme dans les locaux de la tour J.
L’espace ressemble à un capharnaüm, les jeux ont été utilisés jusqu’à l’érosion, les meubles beaucoup déplacés et les animateurs de la soirée n’ont plus de voix !

129 personnes, parents et enfants (de 7 mois à 77 ans) ont investi l’espace qui leur était dédié, ont érigé des tours de kaplas, ont dégusté des repas imaginaires dans de la dînette en plastique, se sont retrouvés autour d’un jeu et d’une part de gâteau. Et qui des papas ou de leurs enfants sont les plus forts au jeu de la sorcière ? C’est au hasard, et à lui seul, d’en décider !

Le succès de cette soirée est de bonne augure pour l’espace ludothèque qui sera mis en service au centre espace Cambrai en octobre 2008 !

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 12:24
par Carole Gorichon

L’agrément de 3 ans du centre social Espace Cambrai prendra fin en décembre 2008.
Pour renouveler cet agrément et ainsi continuer à mettre en place nos activités, nous devons remettre à la CAF un projet social en juin 2008.
Un projet social est un document écrit qui analyse les actions menées par le centre les années précédentes et qui définit les axes du projet du centre pour les trois années suivantes.
Pour que le projet social soit porté par tous les acteurs du centre, les habitants et partenaires du quartier, les salariés et bénévoles du centre sont associés à la démarche depuis plus d’un an.
C’est dans ce cadre que la soirée bénévoles de vendredi 16 mai a été organisée : il y en a eu pour tous les goûts, du suspens, du sérieux, du rire, des larmes (euh, non, quand même pas!).

Pour tester leurs connaissances de l’association les 16 bénévoles présents ont participé en équipes au quiz « Question pour un bénévole », animé par Sofien et Edwige (les photos jointes à l’article parlent d’elles-mêmes).

Ensuite, les bénévoles ont participé à de mini tables rondes animées par les salariés, autour de 4 thématiques de réflexion :
-    Le dialogue interculturel et intergénérationnel
-    La participation/mobilisation/implication des habitants
-    La communication interne (intersecteur, interne à Espace 19, au bénéfice des bénévoles et des adhérents)
-    La communication externe (comment faire connaître Espace Cambrai dans le Quartier, image de marque, confiance des habitants)

3 questions ont guidé les débats :
-  Que fait-on déjà dans ce domaine à Espace Cambrai ?
-    Qu’est-ce qui marche / ne marche pas ?
-    Quelles sont vos idées pour faire évoluer les choses (remédier, développer, changer..) ?

La retransmission en grand groupe des réflexions issues des tables rondes a donné lieu à un échange riche et productif.

Merci à tous les bénévoles qui ont accepté de jouer le jeu !










Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article