Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nos vidéos

11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 14:10

par Céline et Didé

A Espace19, nous aimons organiser des soirées familiales, des soirées où les familles
et professionnels partagent un bon moment hors « activités », où les familles se rencontrent,
où les familles peuvent renforcer leurs liens et surtout être tous ensemble pour vivre une
soirée dans la bonne humeur !

C’est dans cet esprit que l’équipe de la halte garderie Espace 19 cambrai a organisé
une soirée « contes et marionnettes » pour grands et tout petits !
Pour accueillir les familles, nous avons installé un coin cocooning, pleins de cousins et
tapis, tout rempli de tous pleins de livres… Ainsi les familles se sont installées ; les enfants,
très à l’aise ont pris les livres qui leurs plaisaient afin de se les faire lire par leurs parents ou
par le parent du voisin (ce qui semblait beaucoup plus sympa pour les enfants !). Autour d’un
livre de chant : « Pirouette, cacahouète » mamans, grandes sœurs, professionnels ont chanté à
la grande joie des enfants qui ont dansé ! « Bravo !!! »

Puis, nous avons proposé trois stands de fabrications de marionnettes : un animé par
Joseph, pour apprendre aux enfants que grâce à une simple feuille de papier, un peu de pliage,
quelques feutres et beaucoup d’imagination, on peut donner vie à souris, lions, grenouilles et
pleins d’autres animaux !!! Un autre grâce aux talents de Maude, où les plus grands ont, avec
une simple balle en polystyrène, un bâton et un morceau de tissu, fabriqué de supers
bonhommes décorés à leurs goûts ! Et un dernier destiné aux plus petits qui avec un coloriage
collé sur du carton et des baguettes chinoises, ont animé ces marionnettes grâce aux couleurs !
Nous avons pu observer une maman faire une course de coloriage avec une petite fille,
des enfants donner vie à leurs marionnettes en jouant pour leurs parents dans un petit théâtre
de bois et des enfants repartir très fiers, avec leurs butins sous le bras ! Nous apprendrons plus
tard que certains ont même partagé leur nuit pleins de rêves avec !

Cette soirée pleines d’images, de créations et d’imaginations s’est poursuivie par un
repas partagé où chacun a pu déguster les plats apportés par son voisin en papotant et s’est
terminé par un spectacle animé par un ventriloque et son drôle de compagnon !
   
Vite une prochaine date pour une nouvelle soirée pleine de surprises !!

Soiree-familles-12-fevrier-2013-478.JPGSoiree-familles-12-fevrier-2013-487.JPGSoiree-familles-12-fevrier-2013-514.JPGSoiree-familles-12-fevrier-2013-522.JPGSoiree-familles-12-fevrier-2013-528.JPGSoiree-familles-12-fevrier-2013-547.JPG

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 10:27

par Omar Sy

"Quand te reverrai-je pays merveilleux????"
Cette phrase culte parle à quelques personnes aujourd'hui..
Dernièrement, sept jeunes de la résidence Michelet ont participé à un séjour à la montagne organisé dans une démarche participatif par rapport au financement "confection des paquets cadeaux".
Les jeunes se sont appliqués à faire du ski sur le site de Valmeinier 1800. Ils ont passé leurs nuits à l'auberge du grand Fourchon. Sur les sept participants, il faut savoir que cinq d'entre eux  n'avaient jamais skiés. Un moment d'apprentissage et de franche rigolade. Tous les jeunes sont revenus enchantés de ce séjour à la neige et sont prêts à repartir en montagne.
La preuve en image....

 

 

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 17:40

par Nicolas Duffour

Après plusieurs semaines d’échanges et de réflexion, les enfants de l’accompagnement à la scolarité d’Espace 19 Cambrai participant aux ateliers de découverte des droits de l’homme animés par l’association Korhom ont exposé le
 fruit de leur travail sur le thème de la justice.

Ils ont pour cela réalisé un livre illustré où des situations de justice et d’injustice jalonnent une histoire créée par les enfants qui livrent au fur et à mesure leurs  réflexions sur les causes et les conséquences de celles-ci.
Un exemplaire de l’ouvrage a tout d’abord été présenté et offert à la Bibliothèque Jeunesse Benjamin Rabier afin que d’autres enfants du quartier et de la ville puissent en profiter.

Puis ils ont exposé leur production à leurs parents lors d’une après-midi de restitution. Pour cela les enfants ont réalisé une version numérique de leur œuvre que vous trouverez à la suite de cet article. Pour développer leur propos ils ont décrit
des situations de justice et d’injustice et expliqué aux adultes qu’il était parfois « difficile de savoir si c’est juste ou pas juste » comme le soulignait Otmane.

Ceci marque la fin des ateliers d’éducation à la citoyenneté sous l’angle de la découverte des droits de l’homme qui nous l’espérons participera à la construction d’hommes et femmes autonomes et responsables.



_0BBdV83TcqCJrBxO6TsoavIBsx0HPWXlwZKRucaMWY.jpg1kLtvwDTOX9Hhbd2z7Ymw2BRyjZSu9VshY5n5JPAFp0.jpg-DztGgJBJhvNt6WpojrHswGRAoabCWGkyuSnPlorst0.jpggbRgeMFWtVAaxzgbSJmOzQSlaPAMGBmDA48V1y4Xmig.jpgGrQvzVx-Ns7uQDBb00drLE3Vf9a3cmZYuvpngi221Gk.jpgnmsltwQO-MTPAl-ozB90Zk9nsXov04D3a3-AvSlrGbU.jpg

 

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 17:23

par Fatima EL BOUCHIKHI

Qui ne sait jamais dit un jour en se regardant dans le miroir : "Il faut absolument que je pratique une activité sportive" sans pour autant se lancer, en prétextant diverses excuses : les enfants, le travail etc. Et là l'été arrive et on se dit juste POURQUOI ? Cette belle aventure a débuté suite à des discussions de maman qui venaient au centre, avec un besoin de faire du sport sans se ruiner et sans être jugé. Sans hésiter, nous avons sauté sur l'occasion de nous réunir et réfléchir ensemble sur l'activité sportive qui leur conviendrait le plus. Au cours des réunions, l'activité Fitness a fait l'unanimité. Elle a vu le jour le 15 avril 2012 et compte parmi ses adhérents 15 participants qui viennent régulièrement, pour faire des exercices de cardio, d'abdos et de stretching, tout cela dans la bonne humeur. Devant le succès que rencontre cet atelier, et en vue d'élargir cette activité, nous souhaiterions mettre en place de la Zumba (faire du sport tout en dansant). Munissez-vous d'une paire de basket et d'un survêtement et partons pour l'aventure.

ateliers-fitness-mars-2013-006.JPGateliers-fitness-mars-2013-008.JPGateliers-fitness-mars-2013-009.JPGateliers-fitness-mars-2013-017.JPG

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 12:14

par Joseph Kosmann

Malgré la pluie nous voguâmes, allègres, sur la péniche Antipode. Le pestacle n’eut guère à chalouper du ressac du canal de l’Ourcq, les marionnettes voltigèrent en son et lumière; les enfants ébahis, les mamans ravies. Ce mélange de marionnettes, musiques et stratagèmes combinés à l’imaginaire, l’inventivité et la présence chaleureuse de la comédienne ont fait de ce spectacle un périple poétique aussi doux que le doudou et ravi petits et grands lutins. C’était les premiers pas des lutins sur la scène de ce théâtre qui tangue et ce fut un succès apprécié de tous : la plus jeune -1 an- dansait sa joie entre les fauteuils de théâtre tandis que le plus jeune - 3mois- bavait de plaisir, captivé par le bébé ailédevenant moussaillon. Preuve est faite qu'on entend les choses bien avant de les dire. On savait que le bébé était une personne: on sait maintenant qu'il estaussi un spectateur à part entière !

P1040590.JPGP1040591.JPGP1040598.JPGP1040604.JPG

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 13:11

par Omar Sy

Déjà aux deux tiers, le championnat a fait du chemin et des palpitations se font ressentir en ce retour de trêve. Les groupes de benjamin et de jeune 1 d'Espace 19 Cambrai, quatrième et huitième respectivement, souffre par rapport à l’exercice 2011-2012. Mais les ambitions du top trois, synonyme de récompense, sont loin d’être inenvisageables. Les hommes d'Omar "Ancellotti" perdent un match  sur deux depuis un mois. Ce samedi 09 février  les jeune 1 se sont inclinés face  a Bosco (4-2). ils  n'ont pas su tissé une toile imperméable devant leur surface et en s'imposant dans les duels tactiques. Malgré l'ouverture du score, le jeunes de Cambrai étaient à court d'idées et manquaient d'automatismes dans leurs élan de générosités  collective en laissant derrière eux quelques boulevard qui on contribués à leur chute...

Cette même journée il gagne contre AS Belleville 4-1( adversaire à porté de main).

Il reste vraiment à revoir leur état d'esprit pour que ces jeunes deviennent un vrai groupe solidaire! s'inquiète Omar Ancellotti.

Jeune 1: Gherbi Amine (C), Boiguillé Sikou, Hedli Aymen, Hedli Oussama, Savane Bafodé, Boiguille modi fodié, Daoud Yacine

Benjamin: Boiguillé Modi Fodié (C), Allouche Mohamed, Abdennebi Raouf, Boughelem El Houssein, Ewa Ngamu Christian, Kaddouri Billal, Kaddourri Mohamed, Keddim Rayan, Keita Adama

footensalle-copie-1.JPG

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 11:09

par Corinne Debergue

Fin novembre 2012, Sophiane, le responsable du centre social et culturel Espace 19 Cambrai, m’appelle pour me dire qu’une délégation suisse venant de Genève souhaitait nous rencontrer pour parler de la petite enfance….
Soit… Rendez-vous est pris pour le jeudi 6 décembre 10 h du matin…..

Le jeudi 10h… personne….. ça commence bien, ne dit-on pas que les Suisses sont très  ponctuels ????
Cassons donc les préjugés et attendons….
11h, toujours personne….
Un coup de fil du centre nous annonce que les personnes ont pris du retard et reportent le rendez-vous l’après-midi….
Bon….
A 14h, 4 personnes arrivent donc avec un petit cadeau pour se faire pardonner du désagrément….
Petite devinette : le paquet contenait quoi ????
Et bien non !!!!! les préjugés là aussi, n’ont pas fonctionné car à la place du chocolat, nous avons eu droit à de très bons macarons !!!!
Les choses sérieuses peuvent alors commencer : nous avons été sollicités par la municipalité de Genève pour échanger sur le travail en direction de familles issues de l’immigration. En effet, la municipalité de Genève envisage de municipaliser certaines structures petite enfance associatives et a à cœur d’accueillir au mieux toutes les familles de sa ville.
Autour de la table, 4 personnes représentant la ville de Genève (l’adjointe du bourgmestre – le maire- chargée de la petite enfance, une architecte, deux responsables de structures petite enfance) et 3 d’Espace 19 Cambrai (Céline, mon adjointe, Sophiane et moi)…

La discussion a été, une fois de plus, l’occasion de rappeler que notre travail d’accompagnement se faisait tout d’abord dans le respect de la démarche éducative parentale, quelle que soit l’origine des familles. Nous avons trouvé une oreille attentive et surtout très intéressée par notre démarche pédagogique…. Il est vrai que notre entretien ne faisait pas l’objet d’une promotion quelconque de « méthodes d’accueil de familles immigrées », la discussion s’est naturellement portée sur notre travail au quotidien.

Cela se concrétise par une réflexion permanente de l’équipe concernant la prise en charge des enfants, du premier accueil aux éventuelles difficultés rencontrées par les familles.
Nous faisons en sorte de lever tous les freins éventuels à un accueil de qualité et cela passe tout d’abord par l’écoute de la famille et de sa démarche éducative personnelle.
En effet, nous nous adaptons aux habitudes de vie des familles en premier lieu (horaires, relations enfant/parents, alimentation…) pour nous rendre compte que sans même imposer quoi que ce soit, les familles petit à petit s’orientent vers des habitudes plus propices à une entrée à l’école maternelle sans trop de heurt. A chacun son rythme et à chacun sa méthode….
Il n’est pas forcément nécessaire d’imposer nos propres représentations éducatives dès le départ, qui pourraient, à notre sens, ajouter des freins supplémentaires.

Cependant, nous ne vivons pas dans un monde idéal et la précarité de certaines familles peuvent nous amener à observer des situations qui ne peuvent restées sans réponse mais là aussi, notre accompagnement se fait dans le respect des familles et en douceur. Soit par des actions plus larges pour que les familles concernées ne se sentent pas stigmatisées (des semaines de sensibilisation à l’hygiène bucco-dentaire par exemple, l’organisation de troc vestimentaire et de matériel de puériculture, des goûters partagés avec des thèmes comme la vaccination ou l’équilibre alimentaire…), soit par un accompagnement plus individualisé.

Malgré tout, nous ne pouvons pas répondre à toutes les situations surtout si celles-ci, par exemple, touchent à la protection de l’enfance. Dès lors, nous avons la chance de faire partie d’une grande association qui regroupe des professionnels compétents dans des domaines où la notre s’arrête. Au-delà d’Espace 19, nous avons expliqué à nos collègues genevoises que le réseau élargi à d’autres associations ou des partenaires municipaux est une ressource indispensable à notre travail.

Au bout de deux heures, les macarons étaient presque tous mangés et tout le monde autour de la table était ravi de ces échanges, nous nous sommes quittés en souhaitant à nos collègues suisses une belle réussite à leur projet.

Pour info, nous sommes prêtes, à présent, à faire des conférences au niveau mondial, mais plutôt portés vers les pays ayant la mer et le soleil. A bon entendeur !!!!!

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 11:09

par Corinne Debergue

En octobre 2011, la crèche d’E19 Riquet a ré ouvert ses portes avec une restauration collective confiée à un fournisseur extérieur. La halte-garderie les Lutins de l’espace d’E19 Cambrai a toujours accueilli des enfants en journée complète, sans agrément spécifique, ce qui ne permettait pas à la structure d’avoir le même service. En mars 2012, les démarches auprès de la PMI concernant le changement d’agrément ont commencé avec la visite du médecin d’arrondissement. Tout a été contrôlé, vérifié pour savoir si notre cuisine était aux normes des protocoles d’hygiène et de sécurité de la restauration collective. D’autres calculs ont été faits concernant la surface des locaux pour connaitre le nombre exact d’enfants qu’on pouvait accueillir en journée….. C’en sont suivis quelques mois d’attente à rebondissements (dossier perdu dans les méandres de la DFPE, une nouvelle visite, un nouveau rapport…) puis la halte-garderie est officiellement devenue un multi-accueil le 12 décembre, nous pouvons recevoir dès lors 8 enfants en journée complète avec une restauration collective.

A cette occasion, le projet d’établissement de la structure a été mis à jour et servira de nouvelle base de travail à l’équipe ! Nous avons pu y inclure le projet social de la structure qui retrace tout le travail d’accompagnement des parents que l’on fait au quotidien.

Reste à finaliser le passage des plats apportés par les familles à la restauration collective.

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 14:10

Par Jospeh Kosmann

Rapport de mission : Les machinations de l’infâme empereur Zorg ont dispersés les jouets de la résidence Edmond Michelet et des alentours aux quatre coins de l’univers du dix-neuvième district.
Mais la résistance des Space lutins de Space Cambrai s’organise, le satur(n) day first de décembre une mission sauvetage et redistribution s’est déroulé dans la base J de space Cambrai, aidé par la space ranger Maud qui nous a délivré les codes d’accès de la base, l’équipe des space lutins de space cambrai à stocker-trier-disposer une myriade de jouets, une galaxie de vêtements de tout âge. Les habitants du district 19 faisant partie de l’alliance space Cambrai ont été au rendez-vous. Au bout d’une heure de temps universel, la moitié des jouets étaient déjà distribué,

 Les costumes cacharel, chemise nina ricci, les body petit bateau, sahouel kookaï, veste et manteau Zadig et Voltaire, salopette sergent major, chaussures kikers, soutien gorge triumph…n’ont pas fait long feu non plus.
Encore un succès de space cambrai command pour déjouer l’infâme complot de l’infâme empereur Zorg…
 Vers l’infini et au-delà…

buzz-l-eclair.jpg

DSCN1371.JPGphoto-3.JPGphoto-5.JPGphoto-4-copie-1.JPG

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 11:59

par Joseph Kosmann

Ces derniers temps nous ne remercierons jamais assez les ouvriers de l'entreprise Brézillon de nous permettre de développer un savoir faire, une expertise qu'on ne retrouve nulle part ailleurs qu'à  Espace 19. 

En effet peu de structures petite enfance peuvent se vanter d'être aussi réactives que les lutins de l'espace lors d'une évacuation.

Dans l'intervalle de deux semaines, à deux reprises, dues sans doute à une erreur d'inattention, un ripé de marteau piqueur, les manettes d'une pelle mécanique trop enfoncées par une main vigoureuse qui manque de sommeil ... et c'est l'accident, la conduite de gaz est percée, des fuites se propagent, une violente odeur de gaz se propage dans la rue !! C'est le branle bas de combat, les soldats du feu, les gardiens de la paix se relaient pour nous extraire du piège de gaz qui se referme sur nous. Un périmètre de sécurité se dresse autour de la halte, plus moyen de revenir sur nos pas. Dehors, la Tour H est évacuée, les habitants hagards se serrent les uns les autres en petite tenue devant les barrières. Malgré l'urgence, les lutins sont chaudement couverts une magnifique couverture rose leur enserre même les épaules, mais tel n'est pas le cas de tous, certaines collègues (cf photos) sont en chaussons, leur sac bouclé dans le vestiaire avec téléphone et portefeuille à l'intérieur de la halte...

Plus de retour en arrière possible, il faut aller de l'avant...direction la PMI au 85 rue Curial.

Là bas, tout est calme, les lutins débarquent avec leur vigueur habituelle, ajoutant un peu d’animation, nous y retrouvons Yvonne médiatrice culturelle d’Espace 19 en pleine conversation avec des mamans chinoises venues en rendez-vous chez le médecin. Au bout de deux heures nous pouvons réintégrer nos locaux, la fuite est maîtrisée. Ouf ! Plus de peur que de mal !

Nous chanterons la chanson des pompiers plus fort encore ! Merci les gars de nous avoir sauvé.

 photo-1.JPGphoto-2.JPG

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article