Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nos vidéos

22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 12:43
par Carole Locatelli

Semaine de l’équilibre alimentaire et semaine de prévention pour la santé bucco-dentaire, les mois de janvier et février ont été riches en échanges parents/professionnels sur ces thèmes de prévention précoce…

Et pour les enfants : un bonheur !

Se brosser les dents ? Nous voyons bien que chacun d’entre eux à l’habitude de le faire à la maison. Qu’ils le fassent d’eux mêmes ou tendent leur bouche pour que nous leurs brossions, ils connaissent la pratique ! Mais nous les encourageons à trouver ce geste qui les accompagnera toute leur vie !

Les chansons sur ce thème ont rythmé notre semaine et la remise des « kits » utilisés par les enfants toute la semaine (brosse et verre à dent + dentifrice) a été l’occasion d’amorcer des discussions avec les parents et de voir des mamans raconter des anecdotes toutes plus drôles les unes que les autres : tartines de dentifrice au  bon  goût de fraise faites à l’insu des parents, découvrir l’imitation des petits qui imitent leurs aînés…

Superbes échanges !
 C’est l’occasion de se dire que même dès le plus jeune âge la carie a une importance et que les dents de lait sont à préserver… Et oui !!! Même si elles vont tomber !!!


Pour l’équilibre alimentaire, quoi de mieux que de proposer à ces jeunes enfants de faire les courses au marché, acheter des produits frais, préparer ces fruits pour la collation, et enfin de pouvoir les déguster tous ensemble !

Ce projet est mis en place toute l’année par Céline, éducatrice, mais il prend d’autant plus de sens cette semaine pour les parents qui peuvent nourrir leur réflexion par une exposition et nourrir leur estomac lors d’un petit déjeuner et un goûter bio et équilibré durant lequel nous avons pu parler des « bonnes habitudes » à prendre dès le plus jeune âge…

Nous amorçons avec eux la réflexion sur la mise en place de goûter BIO à la halte garderie… Certains parents proposent même de participer à tour de rôle aux achats…
Nous rediscuterons de tout cela au moment voulu, mais l’envie est là !

Bref, des semaines riches en échanges et partages, comme d’habitude !

sante1.JPG
Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 12:41
Par Céline Moreau éducatrice de jeunes enfants

A l’occasion de la semaine de l’équilibre alimentaire, nous avons décidé de proposer à nos petits lutins des  goûters 100% bio et des nouvelles saveurs. Mais pas question de laisser les petits lutins attendre le goûter les pieds sous la table… non, non, non, à eux de mettre la main à la pâte ! De l’achat à la préparation, à eux de jouer ! 
    Chaussures, manteaux, bonnets, écharpes, liste préalablement définie, consignes bien entendues, on y va !! Accompagnés de 4 petits lutins, nous voilà parti à la conquête du Franprix ! (Si, si on peut trouver du bio pas cher !).
    Alors, nous voici en route. Les quatre petits lutins, déjà copains, se racontent des histoires de garçons : le foot et les motos (« c’est pas pour les filles !» … Ah bon ?).
    Arrivés, un panier chacun, les garçons prennent leur rôle très au sérieux. Pendant que l’un tire le panier, l’autre le remplit de citrons, de galettes de riz, de raisins secs et de jus de pomme. Petits regards gourmands sur les gâteaux, bonbons et chocolats mais pas de réclamations (ouf !). Les paniers remplis direction les caisses, tout le monde s’active. Les petits lutins mettent les courses sur le tapis, l’un paye, l’autre prend la monnaie et le dernier le ticket avec pour mission (extrêmement importante) de le donner à Carole dès notre retour !
    Les courses emballées, chacun son petits sacs, en route pour la halte. Petites photos souvenirs, nos quatre lutins posent comme de vrais copains de toujours !
    Ca y est, nous voilà chez les lutins. Chaussures, manteaux, bonnets et écharpes enlevés, les lutins n’oublient pas de donner la monnaie et le ticket, avec beaucoup de fierté, à Carole. Ah pas encore trois ans et déjà si responsable, nous sommes fiers de nos petits lutins !!
    Maintenant c’est le moment de préparer, pour les copains, le goûter que nous avons achetés. Disposer les raisins secs dans un petit bol, casser les galettes de riz en petits morceaux dans une assiette et essayer (avec l’aide de l’adulte, bien évidemment) de couper le citron en rondelles. Tout est près, une fois les mains lavées, c’est l’heure de partager le goûter avec les autres lutins, MIAM !!! Franc succès pour les raisins secs, galettes, le jus de pomme et découverte surprenante du citron « ça pique ! ».
    Grands et petits lutins ne vont pas s’arrêter là, après tant de succès,  qu’on se le dise : nous recommencerons ! Cela deviendra même notre rituel du vendredi !

course1.JPGcourse2.JPGcourse3.JPG
Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 12:38
Par Anne, Rose-Or, Ibtisem, Nicole, Murielle, Catherine, Meral, Latifa et Thérèse
(Photos Anne-Marie)

kha2.jpgkha3.jpg
 
 
Lundi 1er mars, nous étions 17 invitées (et nos enfants) à découvrir la partie itinérante de la collection Khalili, par l’Institut du Monde Arabe.
Voici quelques propos échangés sur la terrasse de l’I.M.A. et dans le métro du retour :
« Les tissus sont beaux et ce sont des prières ».
(L’une d’entre nous a lu le texte de la tenture qui avait orné les murs de la Ka’ba et nous ne l’avons pas interrompu :
cette prière se récite, matin ou soir, pour demander une protection contre le mal)
 kha4.jpg

« Voir mes enfants devant ces merveilles, entendre leurs questions et leurs réponses devant les représentations des lieux saints, cela me fait une grande émotion »
« Moi, j’ai aimé les longues tentures, les anciennes écritures et le travail fin des broderies. J’ai rêvé devant les bijoux »
« Les porcelaines aussi et la conférencière expliquait bien »
« Zohra nous a bien aidées en montrant dans les grandes vitrines à quoi étaient destinés les objets et les vêtements. »
Le ciel ensoleillé nous a donné l’envie de monter pique-niquer sur la terrasse de l’I.M.A. et certaines sont restées plus longtemps pour regarder les îles parisiennes.
 kha1.jpg
Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 11:11
par Joseph Kosman

Il n’y a pas d’âge pour partager en particulier un lieux comme l’espace ludo-éducatif de la tour J, délaissant la salle informatique, deux lutins de l’espace parmi les plus braves ont courageusement investi le coin symbolique avec sa cuisine, l’étale de marchande, l’établis…traversant l’espace bébé au pas de course avec poussettes et perceuses, enjambant les camions de pompiers, slalomant entre les hochets, c’est haletant qu’ils arrivèrent dans la pièce du fond nez à nez avec leur reflet dans le miroir les yeux perdus devant les tombereaux de duplo, monsieur (et madame) patate et autres little people…Devant cette abondance d’avant Noël, nos deux lutins ébahis, les yeux écarquillés dépassés par la quantité de jouets sentirent un léger malaise s’insinuer, la culpabilité pointa le bout de son nez nos deux courageux lutins se mirent à penser qu’il y avait peut être un peut trop de jouets pour deux. Et c’est là que tout le jargon des travailleurs sociaux pris sens, les mots comme transversalité, partenaire, mixité, interprofessionnels, pluridisciplinaires…Venus de la crèche des Eiders, et de Riquet quatorze camarades de jeux supplémentaires vinrent profiter de cette aubaine à l’avant goût de fête de fin d’année.

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 11:11
par Joseph Kosmann

Nous étions quarante six d’Espace Cambrai ce mercredi 9 décembre à nous élancer sur le pavé glissant de l’avenue de Flandre en direction de la Villette. Nous avons rejoint les adhérents  d’Espace Ardennes, Jaurès et Riquet pour assister à « L’Atelier du Peintre » dernière création du  Cirque Plume. Personne ne s’attendait à un tel spectacle !!!
Une prestation de très haut niveau et je ne parle pas uniquement des trapézistes. L’envolée des arts du cirque à la sauce Plume : pour notre plus grand plaisir s’enchaînent les numéros de  Roue allemande, Les Ménines de Velázquez, les sangles aériennes, un Jésus de Dali, des trampolines, l’univers de Magritte, et des clowns olé olé…
Théâtre, concert, peinture et acrobatie…. le mélange des genres est un exercice périlleux avec lequel la troupe a su jongler brillamment.
Et oui ! On a vu un clown tout nu, habillé de tant de poésie que les mamans surprises mais hilares, ont bien voulu l’excuser ! Il faut dire aussi que la magie du spectacle a ravi le cœur des enfants….
Plus de quatre-vingt adhérents et gentils organisateurs, parents, enfants, grands-parents et petits enfants représentant les 4 centres d’Espace 19 se sont retrouvés les yeux remplis d’étoiles à la sortie du chapiteau, rêvant déjà d’une autre prestation de ces drôles d’oiseaux circassien-comédien-musicien dévoués à notre plus grand plaisir.
                                                                    
Et vive le cirque !
 plume1.JPGplume2.JPG


Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 13:04
par Nicole Bonnin

Nous sommes ainsi à l’Espace 19 : le Palais de Tokyo nous invite et nous arrivons !
Certes, avec un léger retard dont Pierre, notre hôte, ne s’est pas du tout formalisé ; mais un groupe bien composé. Trois jeunes de G.P.S. et leur coordinatrice, quatre habitantes, deux bénévoles avec conjoint.
Notre guide aime ce centre d'art contemporain et sa médiation nous en a convaincus. L’ambiance en soirée, l’espace en devenir contribuent déjà à faire percevoir l’originalité d’un lieu dédié aux artistes en processus de création.
Devant les œuvres, Pierre n’explique pas : il suscite notre curiosité, nos interrogations et nous, évidemment, nous nous prêtons aux développements de nos imaginations. Les artistes qui exposent n’en attendent pas moins des visiteurs. Voici le souvenir d’une participante :
« J'étais bien contente de passer la soirée avec eux tous. C’était effectivement une très belle soirée, autant du point de vue artistique qu’humain. »
Dans la dernière partie de la soirée, nous sommes allés à la mezzanine pour admirer une sélection d’œuvres exposée par l’Association « La Source ». Celle-ci organise des ateliers, animés par des artistes confirmés, pour des jeunes de 6 à 18 ans.

tok1.JPGtok2
Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 11:59
par Nicole Bonnin

L’Opéra de Paris fait partie des établissements culturels qui ont décidé de se concerter pour accueillir des visiteurs peu familiers de leurs lieux ; dans le cadre de « VIVRE ENSEMBLE »

Comme le désir de visiter le Palais Garnier était revenu dans plusieurs conversations à Cambrai, il était temps de contacter, à l’Opéra, l’interlocutrice de cette action, Madame Fouache. Elle anime, par ailleurs, un très beau projet européen "10 mois d'Ecole et d'Opéra".

Quelques ajustements ont été nécessaires avant que nous arrive par son adjoint, Laurent Pejoux, une première bonne nouvelle.
Le Palais Garnier nous serait ouvert une matinée de décembre pour une visite libre des espaces publics. A charge pour la médiatrice de commenter cette visite.
Je passe sur l’angoisse des deux jours de bachotage pour apprendre aussi bien la disposition des lieux que les circonstances historiques de la construction. Bien inutilement puisque…..

Le jour venu, 14 personnes se sont retrouvées à l’entrée des artistes du Palais Garnier pour être accueillies avec une exquise générosité de notre hôte qui avait décidé de…. nous guider lui même, en prenant deux bonnes heures pour nous présenter l’histoire du lieu, la salle, les foyers etc..
Nous étions assises dans les fauteuils confortables de l’orchestre pour admirer le plafond (jumelles), la scène, les loges avec leur petit salon.
Les surprises sont venues de la vie quotidienne de l'Opéra : rideau levé, les machinistes au travail, la vue sur le foyer de la danse (avec ses colonnes) donnant sa pleine profondeur à la scène, la préparation d'une réception privée dans le Grand Foyer, l'exposition Pina Bausch etc....
Les "invitées" du Palais Garnier ont particulièrement goûté l’attention sensible avec laquelle notre jeune guide nous a introduits à une sorte de magie du lieu. Moi aussi, témoin de leur plaisir, et libre d’apprécier chaque instant. Voici leurs expressions écrites à l’atelier ASL :

« J’ai un grand merci à l’Espace 19 Cambrai de nous donner l’occasion de visiter l’Opéra ; pour que je connaisse les monuments historiques, la culture de France. J’ai aussi un grand merci au Monsieur qui nous a accompagné et nous a fait visiter les loges en nous expliquant bien »

« J’ai vu beaucoup de choses : les ouvriers qui montaient un spectacle. J’ai vu Orphée. Les rideaux étaient de couleur rouge. Puis les mosaïques étaient jolies. Les sièges étaient rouges et or. C’est la première fois que je visite l’Opéra. »

palais1.jpgpalais2.jpgpalais3.jpg

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 12:59
par Sophiane Nafa

Le soleil vient de se lever…Samedi 21 novembre, le quartier curial se réveille tout doucement.

Mais les choses ont démarré bien plus tôt…Remontons un peu dans le temps pour retracer le formidable parcours solidaire qui a lieu les quelques jours et même quelques semaines avant le troc pour que cet  évènement puisse avoir lieu…

A la mi-octobre, l’appel au don est lancé. Chaque famille de la halte, chaque adhérent, chaque salarié et chaque bénévole peut faire le tri de tout ce dont il ne se sert plus en vêtement et articles de puériculture et les apporter à la halte ou au centre.
 Remue-ménage assuré dans chaque famille, car nous le savons : «  faire du tri »  prend du temps et de l’ÉNERGIE !!!
Les sacs commencent à arriver. L’équipe du centre récupère aussi  de nombreux vêtements. C’est toute l’équipe de Cambrai qui se mobilise alors pour trier par âge tout ce qui a été collecté. Un vrai travail de fourmis.
C’est tous ensemble que les salariés ont amorcé les préparatifs. Et voilà, les lieux sont décorés, les espaces pensés pour que tout soit le plus agréable possible.

Samedi matin l’équipe du centre arrive pour les tous derniers préparatifs de cette journée dédiée à l’échange et la convivialité. Et voici les premières familles  avec de délicieux petits plats à partager pour le temps du midi.
BIENVENUE, à elles, aux lutins, petites fées….
 
Et c’est parti !!!

La journée démarre par une réunion au centre social pour que chaque salarié puisse présenter son secteur. Quoi de mieux, pour nous tous, que d’apprendre à se connaître et amener les familles de la halte à prendre des repères dans leur centre social et culturel…
Pendant ce temps lutins et lutines sont accueillis à l’espace ludoéducatif et jouent tranquillement.
La réunion finie, les parents retrouvent leurs chers enfants et découvrent ou redécouvrent l’espace ludo durant un moment de jeux

Vers midi et demi le buffet est ouvert. Tout est très coloré, les plats sentent bons… Nos papilles sont en alerte ! Bon appétit !

Moment de rire, de découverte et de plaisir (gustatif).

Ensuite… Le fameux troc qui a ouvert cette année ses portes à quelques familles du centre en plus de celles de la halte.
Les échanges se font rapidement, les familles se proposent des choses entre elles et l’équipe essaie de les aider à trouver des choses qui pourraient leur convenir.

MERCI, MERCI, MERCI à chacun et chacune pour son aide. Cette formidable chaîne humaine nous rappelle tout ce que le partage peut porter comme projet. Nous sommes tous au cœur de ces moments riches de chaleur humaine !
Nous étions une quarantaine ce matin là mais certainement presque le double à y avoir contribué d’une façon ou d’une autre !
MERCI !

troc1troc2.jpgtroc3troc4

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 15:50
par Carole Eudo

Soirée familiale organisée le 23 octobre autour de l’espace ludoéducatif pour une soirée jeux et un repas partagé…

La nuit commence à tomber et les premières familles de la halte arrivent à l’espace Ludo. Et oui, nos chers petits lutins ne pourront pas profiter trop tard alors il faut arriver tôt.
 Des familles se retrouvent ou se rencontrent et échangent autour du jeu…

Puis peu à peu les salles se remplissent de familles adhérentes : 10, 15, 20, 25, 30, 35, 40, 60, 100 et presque 150 adultes/enfants réunis pour jouer !

L’équipe propose des jeux aux adultes qui apprécient beaucoup de découvrir… Les enfants de tous âges profitent du matériel à disposition et certaines mamans se retrouvent pour discuter !!!
La convivialité est au rendez-vous !

Oui mais voilà… beaucoup de monde (même si cela fait plaisir à voir), beaucoup de bruit (inévitablement lorsqu’on joue…) la chaleur qui envahit les pièces  (la fièvre du jeu, certainement), les plus jeunes ne sont plus très à l’aise pour jouer et les premiers lutins quittent l’espace, pas en soucoupe mais avec leur poussette…

Le dîner partagé est avancé d’une demi-heure pour réguler la fréquentation du lieu….

Première soirée familiale au bilan plutôt positif puisque : plaisir, jeux, jouets et beaucoup de monde au rendez-vous. Voilà le résultat d’une équipe qui a su mobiliser son public (et peut-être même un peu trop !) en répondant à ses attentes  par un temps de convivialité festif fait d’échanges et de partages.

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 14:18
par Gabriel, éducateur spécialisé, IME Alternance.

Depuis mai 2009, la ludothèque du Centre Social nous a ouvert ses portes tous les jeudis matin. Nous sommes six, Pauline, Aboubacar, Ibrahim et Adam, quatre jeunes autistes de l’IME Alternance et de leurs deux  éducateurs.

Il nous a toujours semblé important de permettre aux jeunes de sortir des murs de l’IME, de s’inscrire à leur manière dans la vie du quartier, et la ludothèque est apparue comme un  nouvel espace à explorer à proximité de l’Institution.
Il faut en général beaucoup de temps aux jeunes autistes pour appréhender un nouveau lieu et se sentir à leur aise. Or, les deux jeunes que j’accompagnais initialement y ont très vite pris leurs marques et ont montré un plaisir certain à y venir. L’espace agréable de la ludothèque comme l’accueil chaleureux de l’équipe n’y sont sans doute pas étranger, ces jeunes y étant particulièrement sensibles.

Quand nous avons commencé ce partenariat, j’étais à la recherche d’un lieu comme celui-ci pour Pauline et Aboubacar qui montraient alors des difficultés à supporter le groupe de l’IME et les activités que nous leur proposions. Je doutais alors de leurs facultés à s’épanouir dans un lieu inconnu et sans repère pour eux. Pauline et Aboubacar vivent tous deux dans un monde presque inaccessible pour nous, et il nous est bien difficile de trouver le contexte qui permette des interactions avec eux. Et si les échanges sont parfois possibles avec des adultes, ceux entre jeunes sont extrêmement rares.

Nous commencions habituellement l’activité ludo par un temps de lecture de conte. Pauline écoutait avec plaisir les livres que je lui proposais et Aboubacar, au début réticent, s’est peu à peu rapproché de nous. A mon grand étonnement, après quelques semaines, c’est Pauline, elle-même, qui allait chercher les livres qu’elle souhaitait pour la lecture, et, quand l’histoire lui plaisait, ou que quelque chose dans l’histoire lui parlait d’elle, elle se mettait à chantonner. Je n’avais jamais entendu auparavant ces airs dans sa bouche, Pauline est une jeune qui ne parle pas.
Un jour, après la lecture, elle me tendit un petit livre très simple en me désignant Aboubacar assit à côté d’elle et dont les capacités de compréhension sont plus limité que les siennes. Ce livre se composait d’une seule phrase sur la page de droite. Pauline adressait clairement le choix de ce livre à son compagnon d’activité, Aboubacar. Sans doute avait-elle remarqué que je jouais souvent avec lui à ce type de puzzle. Aussi, pour la première fois depuis que j’accompagne ces jeunes, je vis Pauline reconnaître et adresser une attention subtile envers un autre jeune.

Ces petites choses sont énormes pour des jeunes que l’on pense souvent coupés de l’autre et dans de grandes difficultés d’échanges. En apprivoisant cet espace, ces deux jeunes ont pu  s’épanouir et découvrir de nouvelles possibilités qui leur semblaient jusqu’à présent inaccessibles. Nous avons donc choisi de renouveler l’expérience de la ludothèque cette année en l’adressant cette fois à quatre jeunes de notre IME.
Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article