Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nos vidéos

21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 13:27

par Corinne Debergue

L’année 2009/2010 a été consacrée, en grande partie, à l’accompagnement de certaines mamans en difficulté dans leurs relations avec leurs enfants. La valorisation des compétences maternelles ainsi que la prise de confiance en soi en tant que femme dans la société ont été les deux axes principaux de notre travail au quotidien.

Aujourd’hui, ces mamans qui ont pu retrouver leur place de femmes valorisées peuvent se voir aussi comme des mamans valorisées.

Dans la continuité du travail autour de la parentalité, nous proposons cette année, une fois par mois, un atelier parent/enfant où, tout simplement, parents et enfants pourront passer un moment de plaisir ensemble autour d’activités ludiques où aucun résultat n’est attendu. 

 « Le jeu est l’activité principale de l’enfance, il est l’éducation de l’homme » (Fröbel, pédagogue). L’unique objectif de ces ateliers est de proposer un moment de partage, de jeu gratuit où parents et enfants passent du temps ensemble loin des contraintes matérielles de la maison.

Aucune obligation de participation n’est demandée aux parents, il faut vraiment que ce soit une envie de leur part !

Les enfants inscrits ces demi-journées dont les parents ne seraient pas présents lors des ateliers seront pris en charge par l’équipe des p’tites graines et participeront aussi aux ateliers.

De plus, l’accueil parents/enfants à OLG jusque là proposé aux parents du quartier s’est arrêté à la fin de l’année dernière. Nous proposons donc à une ou deux familles du quartier de participer à ces ateliers même si elles ne sont pas adhérentes d’Espace Ardennes.  Peggy sera notre ambassadrice auprès de ces familles qu’elle rencontre lors de ses activités et nous les présentera au fur et à mesure de l’année. Le but de cet accueil est une première approche de notre travail et du mode de garde en général pour des familles qui en sont très éloignées d’une manière ou d’une autre.

Le premier atelier a eu lieu ce vendredi, le 15/10,  15h30 à 16h suivi d’un goûter : atelier autour de la fabrication du pain (lié à la semaine du goût)…. Ce fut un grand succès (voir les photos).

En novembre, nous proposerons un atelier aux familles qui viennent plus souvent le matin…. le vendredi 12/11 de 11h15 à 12h : thème de l’atelier à définir.

En décembre : le vendredi 24/12 de 10h à 11h avec toutes les familles de la halte qui le souhaitent : atelier autour de Noël comprenant un p’tit déjeuner partagé.

Les autres ateliers seront déterminés au fur et à mesure.

 parentsenfants--1-.jpgparentsenfants--2-.jpgparentsenfants--3-.jpgparentsenfants--4-.jpgparentsenfants.jpg
Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Ardennes
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 13:15

par Rita Dos Santo Bento

Si vous êtes passés à Espace Ardennes dans la semaine du 11 au 15 octobre 2010, vous avez sûrement senti les délicieuses odeurs qui se dégageaient de la halte-garderie !

Les p’tites graines d’Ardennes ont cuisiné différentes recettes et ont goûté de nouvelles saveurs. Au menu de la semaine : Cake à la carotte, tarte aux fromages, tarte tomate/mozarella, cake poire/chocolat…

Les goûters ont été ponctués par de nouvelles découvertes gustatives : le vinaigre balsamique proposé à l’origine pour accompagner les fraises a eu tellement de succès que les enfants y ont même trempé les pommes, tomates cerises et carottes râpées; le citron et le pamplemousse, bien qu’acide et amer, ont ravis les papilles des plus jeunes malgré les grimaces.

La semaine a été un véritable succès, et s’est finie en apothéose par le premier atelier parent/enfant autour de la fabrication du pain…

 Au vu de la réaction des enfants pendant cette semaine, je pense que nous allons continuer tout au long de l’année à proposer des tomates cerises, carottes et autres légumes lors de nos goûters ! Une façon sympathique de diversifier les menus !

petitegraines2-copie-3.jpgpetitegraines2--1--copie-1.jpgpetitegraines2--2-.jpgpetitegraines2--3-.jpgpetitegraines2--4-.jpgpetitegraines2--5-.jpg

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Ardennes
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 13:06

par Rita Dos Santos Bento

Cette année encore l’équipe a changé. Najet, Carine et Salima sont parties vers d’autres horizons, et nous avons accueilli Florence et Fatima F. qui travaillaient à Riquet avant la fermeture pour travaux. Rita est revenue de son congé maternité. Corinne et Fatima Z. sont toujours fidèles au poste ! Nous voilà donc toutes les 5 prêtes pour une nouvelle année haute en couleur, de nouveaux projets plein la tête !

Les p’tites graines 2010-2011 ont entre 1 et 3 ans, sauf le mercredi après-midi où nous proposons un accueil spécifique pour les jeunes pousses (3/4ans).

Au programme :

Sorties : cité des enfants, spectacles, patinoire,…

Différentes thématiques sur certaines semaines : goût, hygiène bucco-dentaire, équilibre alimentaire…

Des activités variées avec les enfants : « les p’tites graines musciennes », « les p’tites graines jardinent », …

Et des nouveautés comme par exemple les ateliers parents/enfants à la halte-garderie une fois par mois.

Et Un, Deux, Trois …. PARTEZ !

petitesgranes1-copie-2.jpgpetitesgraines2.jpgpetitesgranes3.jpg

 

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Ardennes
commenter cet article
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 14:53

par Christophe

 

La dernière soirée, le dernier anniversaire à Espace Riquet, a été certainement le plus fréquenté :
Environ 40 jeunes sont venus souhaiter un joyeux anniversaire à Abdou dans l’ambiance qui caractérise nos soirées : à boire, à grignoter et surtout de la musique pour danser !
De 20h à minuit ça a été un véritable défilé des jeunes du quartier : des filles maquillées au possible dans leurs plus belles robes et des garçons fidèles à eux-mêmes (basket pour les plus élégants et claquettes pour les plus décontractés). De toutes manières, dans le noir, on y voit que du feu. Oui dans le noir ! Car il a fallu tout éteindre pour que les jeunes se lèvent et dansent.
Parmi  nos invités spéciaux, Mehdi Meddaci (artiste en résidence au 104) est venu présenter son projet aux jeunes. En effet c’était le meilleur moyen de faire passer le message à un maximum d’entre eux. Et puis, les habitués de nos évènements, Yannick et Yohan, éducateurs à la MCV.
Dés minuit, rangement, nettoyage, poubelles et retour à 1h…fatigués… voyez les photos et vous comprendrez…

 

 

DSC00460.JPGDSC00461.JPGDSC00464.JPGDSC00467.JPG

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Riquet
commenter cet article
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 15:37

par Céline Moreau

 

Après une année bien chargée, l’équipe de Cambrai et les familles attendaient avec impatience le mercredi 23 juin pour se retrouver tous ensembles les pieds dans l’eau ! Le mauvais temps nous guettait, mais après une semaine intensive de « danse du soleil », heureuse surprise le jour J : le soleil est parmi nous, YOUPI !!!
Maillot de bain, serviette de plage, lunettes de soleil et crèmes solaire dans le sac, c’est parti !!! Au bout d’une demi-heure de trajet en car, nous y sommes ! Et quel beau paysage nous attend, nous oublions que nous sommes non loin de Paris et un avant goût de vacances s’installe. En attendant l’ouverture du centre balnéaire, nous nous installons sur l’herbe tapissée de marguerites face au lac, le temps de boire un café et de papoter, c’est déjà le moment de rejoindre le coin baignade.


Quel plaisir de découvrir le sable fin, l’eau claire et le toboggan géant ; petits et grands sont ravis ! Tous installés, à l’ombre des parasols, l’heure du pique nique a sonné. Les gourmands attaquent sandwichs, chips et compotes pendant que les impatients sont déjà dans l’eau ! Une fois les règles de sécurité expliquées, commence la détente totale ! Une bataille d’eau est déclenchée, les mamans de la halte se liguent contre Joseph et malheureusement je suis forcée d’admettre que Joseph a gagné, mais l’heure de la vengeance n’est pas loin…


La journée se passe merveilleusement bien, après deux heures de baignade, les plus petits s’endorment à l’ombre, sous la petite brise, les plus grands se lancent dans de folles glissades en toboggan et des mamans se regroupent pour refaire le monde entre elles.


L’heure du retour arrive, SNIF ! Une fois la douche prise, les vêtements prennent la place des maillots de bain, nous rentrons doucement des souvenirs pleins la tête et des coups de soleil pleins le dos ! Sur le trajet du retour une seule question dans la bouche des grands et des petits : « quand est-ce qu’on y retourne ? »

cergy1.JPG

cergy2.jpgcergy3.JPG

cergy4.jpg

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 15:08

par Christophe

 

Les participants de cette année : Anas, Ludovica, Issiaka, Selly, Raoul, Namory, Bubiana et Abdou ont entre 15 et 19 ans. Une seule consigne leur a été adressée : quel message voulez vous faire passer au sujet de la sexualité ?
On s’est entourés cette fois ci de l’association Le vent se lève et d’un rappeur du Blackara pour la partie technique (enregistrement de la musique, tournage et montage vidéo).
Le projet a duré toutes les vacances de Pâques et a englobé les étapes de réalisation d’un vidéo clip : réflexion, écriture, enregistrement, repérage, tournage et montage.
Et voilà le résultat : un clip certes moraliste, mais tout de même un thème inattendu dans le milieu du rap et venant des jeunes. Aussi, les partenariats se consolident et les actions ont plus d’impact !

 

 

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Riquet
commenter cet article
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 12:01

Par Martine Trapon, présidente de la fédération des centres sociaux de Paris

 

Je suis très honorée de représenter ici l’ensemble des intervenants des centres sociaux, bénévoles et salariés qui mettent en oeuvre les Ateliers Sociolinguistiques au sein de leur projet social dans le réseau parisien.

 

Chacun connaît ici la place spécifique des centres sociaux dans l’histoire de l’accueil de la population émigrée sur le territoire parisien. Je souhaite également rappeler ici la mobilisation sans faille de notre réseau pour maintenir ces activités sociolinguistiques en direction des jeunes, des adultes et des familles pour soutenir l’effort de développement des actions et de qualification des intervenants bénévoles et salariés malgré les coupes sombres dans les financements et les incertitudes sur la volonté politique de poursuivre à hauteur des besoins très importants en région parisienne.

 

Les centres sociaux sont agréés par la Caf à condition que leur projet soit fondé sur l’implication des habitants. Un centre social est un équipement de proximité, porteur d’un projet d’animation globale c'est-à-dire que les activités éducatives et
culturelles et de service en direction des familles et des habitants des quartiers ne constituent pas un catalogue mais doivent contribuer à l’amélioration de la vie quotidienne en s’appuyant sur les potentialités des personnes et les ressources collectives et institutionnelles du quartier.

 

Le projet social ainsi élaboré apporte des réponses aux questions soulevées par les habitants eux même. A partir d’un diagnostic partagé, elles sont définies et mises en oeuvre avec les intéressés et en lien avec les partenaires. L’agrément devient ainsi le gage d’un projet en mouvement adapté aux évolutions du territoire et surtout aux besoins des habitants.

 

Dès lors il apparaît somme toute naturel et compréhensible que les familles émigrées, très nombreuses dans les quartiers populaires parisiens aient rencontré les centres sociaux. Les Ateliers Sociolinguistiques sont le fruit de cette rencontre. Ils proposent que l’apprentissage de la langue française s’effectue dans le respect de l’autonomie et du choix des personnes.

 

Notre conception de l’intervention favorise l’idée d’une interaction des personnes entre elles sur un territoire dans une dynamique de développement social. Les participants peuvent ainsi inscrire l’apprentissage de la langue dans un véritable parcours qui les conduits parfois à prendre ensuite des responsabilités associatives au sein de leur quartier.

 

Si les centres sociaux ont accepté de participer au dispositif très particulier du DILF c’est que le passage de ce diplôme s’inscrit dans le cadre commun de référence pour les langues et ensuite qu’il met en valeur justement des compétences sociales.

 

Tout d’abord parce que cette approche valide officiellement la démarche pédagogique considérant l’apprenant comme acteur déjà immergé dans la société française et parfaitement légitime à réclamer une sanction à son apprentissage,
apprentissage dont seuls les apprenants eux même pourraient évoquer ici la complexité et la difficulté. Car qu’on ne s’y trompe pas si à Paris, les personnes d’origine étrangères et étrangères sont nombreuses à pousser notre porte c’est qu’elles perçoivent d’emblée que dans nos centres, elles sont dès leur arrivée considérées comme capables. Cette capacité est au fondement de notre pédagogie et de ce fait les conduits au succès que l’on sait.

 

Enfin arrêtons-nous un instant sur ces mots : « le Passage du DILF ».

 

Avant d’arriver à notre porte ces personnes ont « passé » bien des choses, des frontières, des jours et des nuits, des heures devant des guichets attendant leur tour…Ils ont rencontré d’autres passeurs… Et bien pour cette fois, pour passer de leur langue maternelle à la langue française, ils ne seront pas seuls. Ils franchiront cette frontière symbolique du passage de la langue à la parole en bonne compagnie si je peux dire, c'est-à-dire dans un lieu où leur désir d’être parmi nous est reconnu et où pour ce qui nous concerne c’est un honneur de les accueillir.

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Divers
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 17:12

par Judicaël Denecé

 

Nous sommes très fiers de vous présenter le site perso réalisé par une de nos adhérentes, suite à notre cours de Création Web.

Le voici : http://pannes.jimdo.com/

(faire un copier-coller dans la barre d'adresse de votre navigateur)

 

Bravo à elle !

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Multimédia
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 17:32

par Christophe

Enfin les beaux jours ! Ces vacances d’avril ont vu réapparaître notre ami le Soleil (qui fut un temps notre Dieu et on comprend pourquoi après avoir passé un hiver parisien !). Le temps est donc venu d’organiser des loisirs un peu plus en extérieur. Et pourquoi pas de l’activité physique, tiens ? Et pourquoi pas une activité à sensations ?! N’y voyez vraiment aucun lien avec le projet santé d’Espace 19, mais non mais non… krkrkr  Bon ! Pour faire court c’était une sortie avec notre ami éducateur Greg de la MCV, 7 jeunes et moi même. Départ le matin, une heure de route et nous voilà arrivés dans un parc superbe, d’où il est difficile d’apercevoir la cime des arbres…sauf… lorsqu’on est perché sur les arbres eux mêmes à 10 mètres du sol et en équilibre sur des câbles ! Une sortie ensoleillée, physique et riche en sensations fortes : la première tyrolienne est impressionnante. Voilà de quoi oublier tous les tracas de la vie quotidienne pour les grands comme pour les petits ; car de la haut les soucis (l’école, les parents, Zoé, les collègues…) semblent tous petits, presque invisibles.

A la demande générale : à refaire !

 

acro1.jpgacro2.JPG

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Riquet
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 17:29

Par Emilie Bonvalet

Les ASL de Cambrai se sont transformés récemment en atelier cuisine destiné à la fabrication de crêpes, galettes, beignets et autres gourmandises. L’objectif était de partager un moment convivial, en compagnie de Charles P, conteur professionnel, pour discuter avec lui et de manière informelle de santé et de bien-être.
L’atelier cuisine s’est mis en place : Fatoumata C et Hawa préparaient les beignets à la farine, Khadouj et Fatima s’affairaient au Msamen pendant qu’Agla et Ramata s’essayaient à la frangipane, et Aïssatou et Fatoumata S aux crêpes bretonnes.

Au milieu de tous ces préparatifs, et dans une ambiance enfumée, Charles P passait d’une table à l’autre et  posait ses questions: « Vous utilisez quoi comme type de farine chez vous ? Vous mangez avant d’aller au Hammam ? Qu’est ce que vous leur donnez à manger aux bébés ?...
Finalement, après un moment d’hésitation, elles ont répondu aux questions de Charles, sans oublier  de lui demander ce qu’il voulait faire à la fin avec toutes ses questions. L’une d’elle, un peu remontée lui a même demandé sur le ton de la rigolade « Et toi, qu’est-ce que tu nous donnes ? On te dit ce que tu veux savoir, mais toi tu ne nous dis rien ! » Charles s’est donc livré aux questions et aux taquineries de ces dames qui avaient « bien vu, dès le début qu’il n’est pas africain, qu’il venait des îles !! »

Ce fut une bonne leçon pour tous nous rappelant la nécessité d’un travail exigeant avec un public plus que vigilent !
 Finalement on s’est tous mis à table, content de  déguster galettes et beignets avec quand même (projet santé oblige), une bonne salade de fruits frais !!

 

cuisi1.jpgcuisi2.jpg

Repost 0
Published by Judicaël Denecé - dans Cambrai
commenter cet article